Les Francas du Tarn vous souhaite la bienvenue !

Mouvement d'éducation Populaire complémentaire de l'Education Nationale

La finalité de l'action des Francas est la personne humaine et son bonheur, son bien être et son émancipation.
Leur motif premier de revendication et de mobilisation est de rendre "l'Homme et le Citoyen le plus libre et le plus responsable possible, dans la société la plus démocratique possible".

image0.png
 

Qui sommes-nous

Organisme national reconnu d’utilité publique agréé par le Ministère de la Jeunesse et des Sports complémentaire de l’Education Nationale, Les Francas ont une vraie réflexion sur le temps libre !

Fédération de centres de loisirs, mouvement d'éducation, les Francas sont portés par une volonté fondatrice : agrandir et améliorer la place que la société accorde aux enfants et aux adolescents.

La réalisation de cet objectif repose sur une conception qualitative des loisirs, de l'éducation, de l'action culturelle et sociale et sur l'engagement d'hommes et de femmes, rassemblés autour d'un principe de vie, de laïcité.


C'est avec leur expérience et leur savoir faire que chaque enfant devrait, quelque soit son origine, trouver les conditions favorables à son épanouissement et au développement de son autonomie.

Organisme indépendant, les Francas offrent aussi des services variés: secteurs animation, droits de l'Enfant, culture, développement, conseil, qualifications (BAFA, BAFD, BEATEP, DEFA) relations internationales, éditions...

Les Francas font partie d'un réseau rassemblant des associations et des collectivités locales. Celles-ci sont le plus souvent organisatrices de centres de loisirs qui pourront vous accueillir en stage pratique.

 

Notre histoire

Les Francas s’attachent à favoriser dès l’enfance le développement de la personne, tant dans sa dimension individuelle que dans sa dimension sociale, et cherchent à développer les potentialités dont la personne est porteuse.


Les Francas ont choisit d'intervenir dans l'action éducative à partir de modes collectifs d'accueil et d'animation des enfants et adolescent(e)s d'aujourd'hui, qui feront les adultes de demain.


L'association s'engage à combattre les discriminations et à promouvoir les droits de l'enfant ainsi qu'une éducation laïque ouverte et accessible à toutes et à tous.


Elle incite les jeunes à prendre des responsabilités, et favorise l'élection des adolescente(e) à compter de 16 ans à ses instances dirigeantes, conformément aux lois et règlements en vigueur.

 
 

Fonctionnement

Buts généraux

  • Contribuer à l’émancipation des enfants et adolescents par l’éducation et l’action éducative

  • Faire accéder les enfants à une citoyenneté active

  • Reconnaître le caractère global de l’éducation

image2.jpeg

Objectifs

  • Renforcer l’attention portée aux enfants et à leur condition de vie

  • Favoriser une éducation qui émancipe

  • Faire valoir les droits de l’enfant

  • Veiller à ce que l’éducation et le bien être des enfants soit l’affaire de tous

  • Porter des politiques ambitieuses en faveur des enfants et jeunes

  • Proposer aux enfants et adolescents des loisirs de qualité

  • Favoriser leur épanouissement

  • Faire participer de manière accrue les enfants et adolescents à la vie de leur territoire

  • Bâtir une société fraternelle, ouverte à la diversité

  • Prendre part au débat citoyen sur l’éducation et l’activité éducative

  • Veiller à ce que chaque enfant ait droit à l’éducation

image3.jpeg

Missions fondamentales

  • Participer à l'éducation des enfants et des jeunes

  • Accompagnement, conseil et développement de l’accueil des enfants et des jeunes sur le territoire et son accessibilité

  • Formation des professionnels, volontaires et bénévoles

  • Animation de la qualité éducative

  • Organisation de séjours vacances

  • Soutien et animation de la vie fédérative

IMG_5707.JPG
 

Formations

Les Francas proposent plusieurs formations.

                                                                      BAFA

Brevet d’animateur pour encadrer des enfants et des adolescents

La formation BAFA prépare l'animateur à exercer les fonctions suivantes :

  • assurer la sécurité physique et morale des mineurs

  • participer, au sein d'une équipe, à la mise en oeuvre d'un projet pédagogique en cohérence avec le projet éducatif et dans le respect du cadre réglementaire des accueils collectifs de mineurs

  • construire une relation de qualité avec les mineurs qu'elle soit individuelle ou collective

  • participer à l'accueil, la communication et le développement des relations entre les différents acteurs

  • encadrer et animer la vie quoditienne et les activités

  • accompagner les mineurs dans la réalisation de leurs projets

Conditions d'accès à la formation

Le candidat doit avoir 17 ans révolus, le premier jour de la formation.


Il doit s'inscrire sur le portail http://www.bafa-bafd.gouv.fr et garder précieusement le numéro d'inscription qui lui sera transmis. Il sera à renvoyer aux Francas du Tarn avec la plaquette d'inscription BAFA complétée. 


Une photocopie de la carte d'identité en cours de validité sera à fournir à la DDCSPP avant la fin de la formation. 


De plus, l’adhésion aux Francas est obligatoire pour pouvoir suivre l'une ou l'autre des formations.

Organisation de la formation

La formation se déroule en 3 étapes qui doivent s'effectuer dans un délai de 30 mois maximum sous peine de perdre le bénéfice des éléments déjà acquis.


1. Session de formation générale : 8 jours en internat ou demi-pension

Elle permet d'acquérir les éléments fondamentaux pour assurer les fonctions attendues.

Il ne peut s'écouler plus de 18 mois entre la formation générale et le stage pratique.


2. Stage pratique : au minimum 14 jours effectifs sur le territoire national

En séjour de vacances, en un ou 2 séjours au plus ou en accueil de loisirs, de jeunes ou de scoutisme habilité par la DDJS. (36 heures - soit 6 jours maximum en ALAE)


3. Session d'approfondissement ou de qualification au choix

- Session d'approfondissement : 6 jours en internat

Son but est de compléter la formation du candidat et de faire un bilan des deux étapes précédentes.


- Session de qualification : au minimum 8 jours

Elle permet d'acquérir les compétences dans un domaine spécialisé (canoé-kayak, voile, loisirs motocyclistes...)


Délivrance du diplôme BAFA

A l'issue de chaque étape, une appréciation est portée sur le certificat correspondant par le directeur de session, appréciation sur :

  • sur l'aptitude du candidat au regard des objectifs de chacune des sessions

  • sur son assiduité

  • sur son aptitude à s'intégrer dans la vie collective

  • sur son aptitude à travailler en équipe

En fin de parcours,  un jury est réuni par la DDJS de son lieu de résidence. Cette instance délibère sur le dossier du candidat et propose que celui-ci soit reçu, ajourné ou refusé.

Les aides à la formation
Des bourses ou prises en charge peuvent être accordées sous certaines conditions et dans certains départements de la région Midi Pyrénées par :

  • les Directions Départementales de la Jeunesse et des Sports

  • le Conseil Général

  • la Jeunesse au Plein Air

  • les Comités d'Entreprises

  • les Services d'Actions Sociales d'administrations

  • la Mutualité Sociale Agricole

  • les organismes d'Etat tels que Pôle Emploi, CNASEA...

  • les employeurs ou organisateurs d'activités

  • la Mutualité Sociale Agricole

  • La C.N.A.F. peut verser une aide en fin de parcours de formation après validation des 3 étapes par le biais de la CAF du département de domicile. Tous les stagiaires au BAFA peuvent prétendre à cette aide. Informez-vous auprès de leurs services.

                                                                         BAFD

Brevet de directeur pour diriger des séjours de loisirs éducatifs                                                     d’enfants et d’adolescents

La formation BAFD prépare le directeur aux fonctions suivantes :

  • Situer son engagement dans le contexte social, culturel et éducatif

  • Conduire un projet pédagogique en référence au projet éducatif

  • Diriger les personnels

  • Assurer la gestion de l’accueil

  • Développer les partenariats et la communication

Conditions d'accès à la formation
Le candidat doit avoir 21 ans minimum et être titulaire du Bafa ou d’un autre diplôme équivalent et justifier de 2 expériences d’animation d’au moins 28 jours, dont 1 au moins en CVL pendant la période des 2 ans précédant l’inscription.

Il doit s'inscrire sur le portail http://www.bafa-bafd.gouv.fr et garder précieusement le numéro d'inscription qui lui sera transmis. Il sera à renvoyer aux Francas du Tarn avec la plaquette d'inscription BAFD complétée.

Une photocopie de la carte d'identité en cours de validité sera à fournir à la DDCSPP avant la fin de la formation. 

De plus, l’adhésion aux Francas est obligatoire pour pouvoir suivre l'une ou l'autre des formations.

Organisation de la formation
La durée totale du cycle de formation ne peut dépasser 4 ans.

1. Session de formation générale : 9 jours en internat ou demi-pension
Cette session apporte les éléments fondamentaux pour exercer les fonctions de directeur en vue de construire le projet personnel de formation.

2. Premier stage pratique : au minimum 14 jours en accueil de loisirs ou séjour de vacances (un ou deux séjours).
Il vise une mise en oeuvre des acquis de la session générale sur l'ensemble des fonctions. Il peut être réalisé dans des fonctions de direction ou d'adjoint de direction, en séjour de vacances en 1 ou 2 séjours au plus ou en accueil collectif de loisirs habilité par la DDJS du lieu de résidence de l'organisateur.

3. Session de perfectionnement : 6 jours en internat ou demi-pension
Elle permet, après évaluation avec les formateurs et en s'appuyant sur le projet personnel de formation, de compléter les acquis par des séquences de formation adaptées. Cette session permet de consolider la formation acquise au cours des précédentes étapes du parcours.

4. Deuxième stage pratique
Il vise le perfectionnement et les compétences nécessaires pour exercer l'ensemble des fonctions. Il doit être effectué dans les fonctions de direction.

Les stages pratiques doivent avoir lieu en situation d'encadrement d'une équipe comprenant 2 animateurs ou plus et obligatoirement en France.

La validité du BAFD est de 5 ans. A l'issue de cette période il faut effectuer une demande de renouvellement d'exercer auprès des services de l'Etat.

Délivrance du diplôme BAFD
A l'issue de chaque étape, un avis motivé est porté sur :

  • l'aptitude du candidat à la direction d'un accueil collectif de mineurs, au regard des objectifs de chaque session

  • son assiduité

  • son aptitude à s'intégrer dans la vie collective

  • son aptitude à participer au travail en équipe

A l'issue des 4 étapes, le candidat rédige un bilan de formation qui sera examiné par un jury régional.

Les aides à la formation

Des bourses ou prises en charge peuvent être accordées sous certaines conditions et dans certains départements de la région Midi Pyrénées par : 

  • la C.A.F. 

  • les Directions Départementales de la Jeunesse et des Sports

  • le Conseil Général

  • la Jeunesse au Plein Air

  • les Comités d’Entreprises

  • les Services d’Actions Sociales d’administrations

  • la Mutualité Sociale Agricole

  • les organismes d’Etat tels que Pôle Emploi, CNASEA...

  • les employeurs ou organisateurs

                                                                     BJJEPS

Brevet professionnel de la jeunesse, de l'éducation populaire et du sport

Le BPJEPS est un diplôme délivré par le Ministère de la Santé, de la Jeunesse, des Sports et de la Vie associative. Il est homologué au niveau IV. Il atteste l’acquisition d'une qualification dans l'exercice d'une activité professionnelle en responsabilité à finalité éducative ou sociale, dans les domaines d'activités physiques, sportives, socioéducatives ou culturelles.

La spécialité Loisirs Tous publics amène une qualification professionnelle permettant d'exercer le métier d'animateur au sein de différentes structures associatives ou publiques accueillant des publics  variés de la petite enfance au public adulte.

Cette spécialité permet également d'exercer les fonctions de directeur d'accueils collectifs de mineurs.

La conception de la formation

  • Développer des compétences plutôt que des connaissances

  • Faciliter la mobilité professionnelle au sein et à l’extérieur de la branche de l’animation

  • Individualiser la formation


Le BPJEPS proposé par les FRANCAS - Mise en oeuvre d'un BPJEPS "Loisirs Tous Publics"

Pour répondre aux besoins des salariés et des structures de notre champ d'action, les problématiques Enfantce-Jeunesse seront abordées au travers de l'Unité Capitalisable d'Adaptation.

Un accompagnement personnalisé de l'alternance sera mis en place. Il visera à optimiser l'individualisation de la formation mais aussi à faciliter le développement d'un cadre de formation interne à la structure d'emploi ou d'accueil.

Nous avons défini 5 grands axes professionnels autour desquels se contruisent les différentes compétences visées par le diplôme :

  • Concevoir des projets et développer l'action éducative locale

  • Accompagner les publics dans leurs projets

  • Conduire des temps d'animation en direction des publics

  • S'impliquer dans le fonctionnement de la structure employer

  • Concevoir des projets visant la participation des enfants et des jeunes dans la vie de leur territoire

Public concerné

Cette formation s'adresse à :

- des animateurs en situation professionnelle
- des personnes en formation initiale
- des personnes souhaitant se qualifier dans l'animation

Accès à la formation

L'accès aux épreuves de sélection est direct pour les personnes ayant préalablement sollicité leur inscription et titulaires soit du BASE, BAFA, BAFD, BAPAAT, d'un diplôme attestant de compétences à animer un groupe quel que soit son champ d'intervention ou tout diplôme de niveau IV.

Les personnes non titulaires d'une des qualifications ci-dessus doivent présenter un dossier retraçant leur expérience en matière d'animation et explicitant leurs motivations pour cette spécialité.

Ce dossier sera présenté à l'occasion d'un entretien mis en place par l'organisme de formation.

Pour en savoir plus…

Lien internet https://www.francasoccitanie.org/formations-2

Contactez aux Francas Midi-Pyrénées :
- Le service Formation Professionnelle : Tatiana MILOJKOVIC : 05.62.47.91.56.
- Le service Formateur : 05.62.47.91.55.
- Cyril GOSMAN : 06.82.47.42.28.
- Noël CHATELET : 06.31.52.59.83.

                                                                    DEJEPS

Diplôme d'état de la jeunesse, de l'éducation populaire et du sport

Le DEJEPS est un diplôme délivré par le Ministère de la Santé et des Sports

Il atteste l'acquisition des compétences permettant l'exercice d'une activité professionnelle de coordination et d'encadrement à finalité éducative dans les domaines d'activités physiques, sportives, socio-éducatives ou culturelles.

Le DEJEPS est inscrit au Répertoire National des Certifications Professionnelles. Il est situé au niveau III des qualifications professionnelles.

Les différentes spécialités du DEJEPS correspondent à des champs d'activités différents (perfectionnement sportif, activités socio-éducatives ou culturelles). Cependant, sa structure en unités capitalisables permet un passage plus facile d'une spécialité à une autre.

La spécialité "Animation socio-éducative ou culturelle" amène à une qualification professionnelle permettant d'exercer le métier d'animateur au sein des différentes structures associatives ou publiques accueillant des publics variés, de la petite enfance au public adulte. Cette spécialité permet la construction de compétences dans la conception et la mise en oeuvre de projets socio-éducatifs ou culturels.

La mention "Développement de projets, territoires et réseaux" vise à développer les compétences des animateurs à animer des réseaux, à communiquer, informer, gérer des relations et mettre en place des actions concertées en direction d'acteurs, au sein d'un territoire identifié.

Une nouvelle conception de la formation

  • Développer des compétences plutôt que des connaissances

  • Faciliter la mobilité professionnelle au sein et à l'extérieur de la branche de l'animation

  • Individualiser la formation

Le DEJEPS proposé par les Francas - mise en oeuvre d'un DEJEPS dans la spécialité "Animation socio-éducative ou culturelle"

Un accompagnement personnalisé de l'alternance sera mis en place. Il visera à optimiser l'individualisation de la formation mais aussi à faciliter le développement d'un cadre de formation interne à la structure d'emploi ou d'accueil.

4 UC structurent le DEJEPS pour définir les compétences attestées par le diplôme :

  • Etre capable de concevoir un projet d'action

  • Etre capable de coordonner la mise en oeuvre d'un projet d'action

  • Etre capable de conduire des démarches pédagogiques dans une perspective socio-éducative

  • Etre capable d'animer en sécurité dans le champ d'activité : animer le développement d'un projet sur un territoire en s'appuyant sur un réseau d'acteurs.

Public concerné

Cette formation s'adresse à :
- des personnes en situation professionnelle
- des personnes en formation initiale
- des personnes souhaitant se qualifier dans l'animation

Accès à la formation

L'accès aux épreuves de sélection est direct pour les personnes ayant préalablement sollicité leur inscription avant la date limite d'inscription.

Les candidats doivent avoir au mois 18 ans au jour de la date limite d'inscription et être soit titulaires d'un diplôme de niveau IV du champ de l'animation enregistré au RNCP ou d'un diplôme de niveau III enregistré au RNCP, soit pouvant attester d'un niveau de formation correspondant à un niveau IV et se prévaloir d'une expérience d'animation de 6 mois soit pouvant justifier de 24 mois d'activités professionnelles ou bénévoles correspondant à 1600 heures minimum.

Les candidats doivent être titulaires de l'unité d'enseignement Prévention et Secours Civiques de niveau 1 (anciennement AFPS).

Pour en savoir plus...

Lien Internet https://www.francasoccitanie.org/formations-2

Contactez aux Francas Midi-Pyrénées :
- Le service Formation Professionnelle : Tatiana MILOJKOVIC : 05.62.47.91.56.
- Le service Formateurs : 05.62.47.91.55.
- Florence LABROUSSE : 06.76.20.17.42.
- Vincent CRAMAILERE-ROUCHI : 06.70.68.14.31.

                                                                    DESJEPS

Diplôme d'état supérieur de la jeunesse, d'éducation populaire et du sport

Le DESJEPS se substitue au DEDPAD et est délivré par le Ministère de la Santé, de la Jeunesse, des Sports et de la Vie associative. Il atteste l’acquisition d'une qualification dans l'exercice d’une activité professionnelle d'expertise technique et de direction à finalité éducative dans les domaines d’activités physiques, sportives, socioéducatives ou culturelles.

Le DESJEPS est inscrit au Répertoire National des Certifications Professionnelles. Il est situé au niveau II des qualifications professionnelles. Les différentes spécialités du DESJEPS correspondent à des champs d’activités différents (performances sportives, activités socioéducatives ou culturelles), cependant, sa structure en unités capitalisables permet un passage plus facile d’une spécialité à une autre. La spécialité "Animation Socioéducative ou Culturelle" amène à une qualification professionnelle permettant d’exercer le métier de directeur au sein de différentes structures associatives ou publiques. Cette spécialité permet la construction de compétences dans la direction d'organisation et le pilotage de projet de développement d'organisation.

La mention "Directeur de structure et de projet" vise à développer, en lien avec les valeurs de l'éducation populaire, les compétences des animateurs à analyser les enjeux du territoire, fédérer les différents partenaires dans la conception d'un projet de développement et accompagner les instances élues dans la formalisation des projets de développement.

Une nouvelle conception de la formation

  • Développer des compétences s'appuyant sur des connaissances et des pratiques de terrain

  • Faciliter la mobilité professionnelle au sein et à l'extérieur de la branche de l'animation

  • Individualiser le parcours de formation

Un positionnement initial prenant en compte l'expérience du candidat et ses autres formations pour définir son parcours de formation en relation avec ses besoins réels.

Le DESJEPS proposé par les Francas : mise en oeuvre du DESJEPS "Animation socio-éducative ou culturelle"

Un accompagnement personnalisé de l'alternance est mis en place. Il vise à optimiser l'individualisation de la formation mais aussi à faciliter le développement d'un cadre de formation interne à la structure d'emploi ou d'accueil. Il est effectué par un tuteur et par un conseiller extérieur à la structure.

4 UC structurent le DESJEPS pour définir les compétences attestées par le diplôme :

  • Etre capable de construire la stratégie d'une organisation du secteur

  • Etre capable de gérer les ressources humaines et financières de l'organisation du secteur

  • Etre capable de diriger un projet de développement

  • Etre capable d'organiser la sécurité dans le champ d'activité

Public concerné

Cette formation s'adresse à des professionnels ayant une expérience et souhaitant :
- s'adapter aux responsabilités du poste occupé
- développer de nouvelles compétences
- se réorienter professionnellement dans un champ d'activité proche

Accès à la formation

Les candidats doivent avoir au moins 18 ans au jour de la date limite d'inscription et être titulaires soit du DEFA ou de diplômes reconnus équivalents, soit du DEJEPS spécialité "Animation socio-éducative ou culturelle", soit d'un diplôme de niveau III du champ de l'animation enregistré au RNCP, soit d'un diplôme de niveau II enregistré au RNCP, ou pouvoir justifier d'une expérience de 36 mois, correspondant à 2400 heures, d'activités professionnelles ou bénévoles.

Dans tous les cas, ils doivent être titulaires de l'unité d'enseignement Prévention et Secours Civiques de niveau 1 (anciennement AFPS).

Pour en savoir plus... 

Lien internethttps://www.francasoccitanie.org/formations-2

Contactez aux Francas Midi-Pyrénées :
- le service Formation Professionnelle : Tatiana MILOJKOVIC : 05.62.47.91.56.
- le service Formateurs : 05.62.47.91.55.

- Eric LAUTIER : 06.82.47.76.12.

 

Si vous êtes intéressé par une de ces formations...

 

Actions menées

 

Au niveau national

  • Cyber Rallye

  • "Place à nos droits" (promotion des droits de l'enfant)

  • "Graine de philo" (Débats)

 
image0.jpeg

Radio Francas

Le projet "Radio Francas"

Les Francas ont mis en œuvre avec le CSA un partenariat pour développer l’éducation à la radio. A ce titre et dans le cadre d’une démarche administrative spécifique, nous avons l’autorisation d’émettre pour des durées chaque fois définies, sur une zone géographique particulière. C’est sur la base de cette autorisation que nous sommes en train de créer une radio itinérante.

Le principe : une unité mobile composée de matériel de création audio/radio et d’une antenne émettrice se déplace dans différents points du département en fonction de la demande.Une démarche est alors mise en œuvre pour permettre à des enfants et des jeunes de créer et réaliser des émissions qui sont diffusées sur une zone locale de 10 à 30 km de diamètre (en fonction du relief). Au préalable une phase d’information à été mise en œuvre pour faire connaître la radio.

Cet outil pédagogique contribue efficacement à la mise en place de dynamiques éducatives autour de 3 grands axes:

=> L’éducation à l’information

Radio Francas permet la découverte du fonctionnement des médias dans la recherche des informations, dans l’utilisation du matériel et des technologies afférentes, dans la démarche pédagogique du traitement de l’information (pour qui, pourquoi, quoi, quand, qui, comment).

=> Participation à la vie locale des jeunes

Radio Francas étant une radio locale, les publics ciblés font partie des habitants ou des acteurs du territoire, les centres d’intérêt des jeunes journalistes sont autour de la vie de la cité.

=> L’apprentissage de la lecture et de l’écriture

C’est une conséquence presque indirecte de la préparation des émissions. Le jeune s’aperçoit rapidement de la nécessité de passer à l’écrit et d’améliorer son expression orale. C’est un système autocorrectif puisque ce sont les proches du journaliste en herbe qui lui font les retours les plus efficaces (copains, parents…) quant à la qualité de son expression.

Les objectifs de ce projet "Radio Francas" :

  • Proposer une activité innovante aux enfants et aux jeunes.

  • Valoriser les actions d’animation et les capacités des enfants et des jeunes en diffusant une image positive auprès des parents, élus locaux et des partenaires éventuels.

  • Disposer d’un support pédagogique très ludique et valorisant.

  • S ’initier à la préparation et à l’animation en radio locale, en abordant les enjeux de l’information et de la communication.

  • Appréhender les aspects techniques simples de l’utilisation du matériel.

  • Favoriser leurs capacités de création, d’expression orale, et d’organisation collective dans un groupe réduit.

 
image0 (2).png

Projet Handiloisirs

Suite à une rencontre entre la Direction Départementale de la Jeunesse et des Sports, l’A.S.H., et les Francas qui a mis en évidence l’importance d’accueillir les enfants présentant un handicap dans les centres de loisirs, un partenariat a vu le jour pour initier une première expérience au cours du mois de juillet 2006.

Le projet : accueillir des enfants handicapés dans les centres de loisirs

Après avoir identifié une vingtaine d’enfants susceptibles d’être accompagnés d’un Assistant de Vie Scolaire dans le cadre d’un accueil en C.L.S.H., un repérage des structures volontaires pour participer à l’opération a été réalisé. Une convention entre la D.D.J.S. et L’Education Nationale a permis la mise à disposition des A.V.S. auprès des structures. Cette opération s’adressait aux enfants handicapés scolarisés. Au total 22 enfants ont été ainsi accueillis grâce à la participation de 14 organisateurs répartis sur l’ensemble du département.

Une expérience profitable et enrichissante pour tous !

· Pour les enfants d’abord qui ont pu ainsi vivre des loisirs avec et comme leurs pairs.
· Pour leur parents qui ont trouvé cette expérience positive.
· Pour les animateurs qui ont trouvé là matière à travailler le vivre ensemble avec les autres enfants.
· Pour les A.V.S. qui se sont très rapidement adaptées à une situation nouvelle.
Mais elle a aussi mis en évidence une vraie volonté des responsables de centres de loisirs d’accueillir ce public, même si de nombreuses questions ont été soulevées. Ces dernières ont fait l’objet de deux journées d’information organisées dans le cadre d’un partenariat Francas/ D.D.J.S. en novembre 2006 et mars 2007.

Les Francas et le handicap

« Accueillir le plus grand nombre en portant une attention particulière aux plus défavorisés » tel est l’enjeu que poursuivent les Francas depuis leur création. C’est en 2004 que le développement de l’accès des enfants handicapés aux loisirs s‘est imposé comme une nécessité. Une étude interne a montré une réelle volonté d’accueil et une pratique déjà existante. Elle faisait état également de l’intérêt pédagogique pour l’ensemble des enfants. La scolarisation des enfants handicapés suite à la loi de 2005 a été l’occasion d’une rencontre avec le dispositif A.S.H. de l’Education Nationale et de l’émergence du projet d’accueil pour l’été, amplifié grâce au partenariat avec la Direction Départementale de la Jeunesse et Sport. Il faut désormais s’appuyer sur cette expérience pour aider les organisateurs du Tarn, les directeurs et les animateurs à accueillir ces enfants.Chacun d’entre eux, comme le souhaite la loi en matière scolaire, doit pouvoir trouver près de chez lui un espace de loisirs dont l’importance en terme d’insertion a été maintes fois soulignée au cours de l’expérience de l’été 2006. C’est dans ce sens que se poursuivra l’implication des Francas.

Vivre ensemble c’est possible : témoignage d'Isabelle Frezal, coordinatrice départementale
de l'Education Nationale à l'Accompagnement de la Vie Scolaire des Elèves Handicapés

" De l’accueil de l’enfant handicapé en milieu scolaire ordinaire, nous sommes passés à une réelle volonté de vivre ensemble dans tous les dispositifs de droits communs que sont pour un enfant, l’école, les clubs sportifs, les écoles de musique, les centres de loisirs… Ce changement a certes été impulsé par la loi en faveur des personnes handicapées de février 2005, mais surtout, par une réelle volonté de l’ensemble des professionnels (responsables des CLSH, directeurs, animateurs, Auxiliaires de vie Scolaire (AVS), services de soins) de mettre en commun leurs compétences spécifiques au profit des enfants handicapés. Cette dynamique a été soutenue et encouragée par les autorités de tutelle que sont la DDJS et l’Education Nationale. Si certains enfants handicapés partagent, depuis plusieurs années, la joie de vivre ensemble des temps de loisirs , d’autres, dont le handicap nécessite une aide humaine plus personnalisée ont pu l’an passé, accéder à ces temps de loisirs avec l’accompagnement des Auxiliaires de Vie Scolaire. Pour la seconde année dans notre département, ce projet expérimental sera reconduit en 2007. Depuis, il continue d'évoluer. En prenant exemple sur la facilité dont les enfants, handicapés ou non, évoluent ensemble, les équipes, toujours soucieuses d’offrir un accueil de qualité, apprennent à partager leur savoir-faire pour aider ces futurs citoyens à acquérir les savoirs-être nécessaires au VIVRE ENSEMBLE."

On n'est pas là pour soigner mais pour vivre avec : 
témoignage de Béatrice JOLLET, maman de Pauline, polyhandicapée

"Nous avons choisi de mettre Pauline au Centre de Loisirs afin de poursuivre la démarche engagée depuis plusieurs années auprès de l'école maternelle de Réalmont. Nous avons expliqué à Fabienne Durand, directrice du Centre de Loisirs des Francas de Réalmont notre recherche de lien social en milieu ordinaire sur le temps extra scolaire. Pauline fréquente le centre de loisirs le mercredi après midi. Pendant 2h au début puis désormais 3h à 3h1/2. Elle est accompagnée par une jeune fille que nous avons recrutée et rémunérons. Celle ci est chargée de faciliter la relation avec les autres enfants, de faire manger et goûter Pauline et de la changer au besoin. Elle l'aide dans ses déplacements et veille à ce que Pauline ne soit pas une charge supplémentaire pour l'équipe. Sur le Centre de Loisirs, Pauline rencontre des enfants qui fréquentent actuellement la maternelle et avec qui elle est en contact le samedi matin dans le cadre scolaire. Elle croise aussi des enfants avec qui elle a tissé des liens il y a plusieurs années à l'école. Outre cette dimension de lien social qui était (et reste) pour nous extrêmement importante, la fréquentation par Pauline du centre de loisirs nous permettait de la mettre, hors du contexte familial ou rééducatif, dans une situation de partage d'espace et d'activités avec d'autres enfants, de confrontation à leurs différences, à leur agitation, à un rythme différent du sien, en bref à de multiples stimulations. Outre l'intérêt manifeste de cette intégration pour Pauline, celle ci a permis une "respiration" dans le rythme de la famille me laissant tout loisir d'accompagner nos autres enfants sur des activités extra scolaires, dans leurs études ou juste (mais c'est essentiel!) dans le plaisir d'une activité partagée. Nous avons trouvé au centre de loisirs un accueil attentif aux difficultés de Pauline et une grande attention à ses goûts, son évolution au sein du groupe, ses progrès. L'immédiate proximité de l'école maternelle, le fait que Pauline ait toujours participé à notre vie familiale et sociale, qu'elle soit déjà, depuis longtemps, identifiée par l'équipe, a sans doute grandement facilité son intégration, gommant la peur de l'inconnu, tant pour l'équipe que pour nous"

 
P1080413%20-2_edited.jpg

Journée "Loisirs scientifiques"

La journée "Loisirs Scientifiques", organisée depuis 11 ans maintenant par le CIRASTI Midi-Pyrénées, est l’occasion pour les enfants de centre de loisirs de se retrouver toute une journée pour relever des défis scientifiques, présenter leur projet, participer au concours Kapla et partir à la découverte de la Cité de l’Espace à Toulouse.


Les principes de base :

  • se situant dans un contexte de loisir, la manifestation est basée sur la valorisation des activités scientifiques. L’enfant apprend en s’amusant !

  • le déroulement de la journée vise d’abord l’éveil aux sciences par différentes approches

  • les activités d’animation demeurent un outil complémentaire à l’école. En ce sens, elles complètent bien la formation scolaire en favorisant une ouverture aux sciences, lesquelles sont enseignées en classe

  • les activités d’animation sont basées sur l’expérimentation et la participation active de l’enfant


La philosophie de la journée :

  • apprendre en s’amusant, c’est tout à fait possible

  • il faut rendre accessible la culture scientifique aux enfants provenant de tous les milieux

  • le programme va au-delà de la simple transmission de connaissances en permettant aux enfants de développer leur sens critique, leur sens des valeurs

 
journée de la paix.jpg

Journée internationale de la paix

« Entre les individus, des groupes ou des nations, des difficultés relationnelles peuvent à tout moment surgir. Rechercher la paix, c’est d’abord apprendre à repérer les désaccords pour tenter de les réduire et de résoudre le plus tôt possible les problèmes qui peuvent être source de difficultés. C’est ensuite apprendre à gérer pacifiquement les conflits qui peuvent se déclarer ».
                                                                                                                                                                               Les Francas

Un peu d'histoire :

La Journée internationale de la Paix est célébrée chaque année le 21 septembre. Elle est dédiée à la paix et particulièrement à l'absence de guerre, qui doit se manifester par un "cessez-le-feu" dans les zones de combat. Elle est observée dans de nombreux pays depuis sa création en 1981.

Depuis 2002, cette Journée commence au siège des Nations unies à New-York par une cérémonie en présence du secrétaire général qui fait sonner la Cloche de Paix, fabriquée à partir de pièces de monnaie données par des enfants de tous les continents. C'est un don de l'assocation japonaise pour l'ONU et se veut être un "rappel de ce que la guerre a coûté à l'humanité". Elle porte l'inscription "Longue vie à la paix dans le monde".

 
P1080380 - 2.JPG

Lutte contre le racisme

Il s’agit de faire comprendre aux enfants ce qu’est le racisme et de débattre autour du terme en leur montrant que nous sommes tous semblables.

Objectifs de cette semaine d'éducation

  • sensibiliser et informer les enfants sur la lutte contre le racisme

  • restituer les devoirs et les droits des citoyens

  • valoriser et étendre l’esprit de solidarité

  • faire découvrir de manière ludique diverses techniques d’expression

Rappel historique

L’idée des Semaines d’Education Contre le Racisme a germé dans les années 80. C’est en 1989, à l’initiative d’un collectif composé entre autre de la Ligue de l’Enseignement et du MRAP, que ces semaines ont été mises en place durant le mois de mars.

En 1966, l'ONU a décrété le 21 mars "Journée internationale pour l'élimination de la discrimination raciale". Cette date, hautement symbolique, commémore le drame de Sharpeville en Afrique du Sud survenu le 21 mars 1960. Ce jour-là, 60 000 sud-africains brûlèrent leur laissez-passer devant la police lors d'une manifestation contre les lois de l'apartheid.

Bilan : 69 morts, 200 blessés dont de très nombreux collégiens et lycéens...

Et dans le Tarn …. Qui sommes-nous ?

Des associations et syndicats, qui agissent à leur manière pour sensibilier leur public à la lutte contre le racisme et contre toutes ofrmes de discriminations en multipliant des actions locales pour :

Sensibiliser, Informer, Eduquer, Agir

 

Ressources pédagogiques

  • Malle Droits de l'enfant

  • Malle Ricochet (sur l'eau)

  • Malle Lutte contre le racisme

  • Malle Handicap

  • Malle Développement Durable

  • Malle Activités de Découvertes Scientifiques et Techniques


Ces malles peuvent être empruntées par les enseignants ou les animateurs au siège des Francas du Tarn à Albi.


Elles contiennent différentes ressources variables en fonction des malles (jeux, films, fiches d'activités, albums, affiches, matériel technique ...).



Ces projets et ressources peuvent être exploitées dans tous vos projets (classe, APC, ALAE...).

INTERNET.JPG
 

Offres d'emploi

Agissez maintenant

arbre.JPG

Tu souhaites t'engager auprès des Francas du Tarn ?


C'est possible ! Comment ?

  • En postulant à une mission de service civique et/ou en encadrant des séjours vacances en tant que volontaire

  • Par une formation: BAFA,BAFD,BPJEPS...

  • Par du bénévolat : en s'engageant dans les actions menées, en proposant et/ou en participant à des projets en direction des enfants et des jeunes

N'hésites pas à te rapprocher de l'association locale la plus proche de chez toi !

Vacances scolaires d'été 2021

  • Tu peux postuler pour travailler en séjours vacances en contrat d'engagement éducatif (CEE)

image0%2520(3)_edited_edited.jpg
 
 

Président

Alain Meunier

Contacter Les Francas du Tarn

32 Rue des Carmélites, 81000 Albi, France

05 63 48 86 40

logo rouge.jpg
 

Les Francas du Tarn

05 63 48 86 40

32 Rue des Carmélites, 81000 Albi, France

  • Google Places
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now